In tartiflette, we trusted.. and it was really nice!

Par pinkitup

Elle s’est déroulée le samedi 9 novembre 2013, j’ai nommé l’énormissime soirée tartiflette!

La préparation avait débutée un mois avant. La salle était réservée (L’Xtra Time à Kraainem, Belgique, merci Marcel, merci Marianne), le budget prévisionnel était bouclé et tenait la route, et les invitations étaient envoyées.

La machine était en route

affiche

Les premières réservations ne se sont pas faites attendre et les suivantes sont arrivées au fur et à mesure que le temps passait jusqu’au vendredi soir, veille du jour J. On attend 61 personnes, staff exclu.

Le jeudi J-2, le caissier du colruyt a pleuré en voyant notre charette, qu’à cela ne tienne, on a presque rien oublié… et on colle au budget, que du bonheur!

La préparation débute la veille avec l’épluchage et le découpage des stars de la soirée, les pommes de terre. 17 kg plus tard, les patates dorment dans leur casserole, prêtes à partir.

A l’aube du jour J, on commence à se magner. On relie les listes des choses à ne pas oublier, on colmate les casseroles de pomme de terre et on charge le carrosse. L’homme de la situation va chercher l’installation ProDJ, un pack son et lumière capable de remplir un dancefloor jusqu’au petites heures.

On arrive sur le lieu du crime et là, nous faisons preuve d’une efficacité jamais égalée. Les pomme de terre sont cuites en 5 casseroles, les oignons et les carottes sont découpés sans pitié, le haché dore dans la poêle et la sauce a spaghet (on a pensé au réticents à la tartiflette) marine. Il est 14h et tout est prêt.

2013-11-09 13.21.06 2013-11-09 13.21.26

Petite pause, les cuisiniers vont (essayer de) se  faire beaux.

De retour, c’est la salle qui se fait belle: 3 tables de 24 personnes sont nappées, le bar se réorganise et la caisse s’installe.

Le staff arrive, on rallume les chauffe-poêles et on installe les crasses apéritives.

19h, les premières personnes arrivent. La sangria (blanche s’il vous plait!) se vide aussi rapidement que la salle se remplit.

Tout le monde est arrivé, certains s’ajoutent, certains annulent. Au final on sera 71 avec le staff (6personnes).

Petite présentation de l’association, du rallye, remerciements, et invitation à passer à table.

DSC_0011 DSC_0010

On s’affaire dans les cuisines, les assiettes volent, tartiflette, salades, vinaigrette ou spaghet bolo, rapé. Les quantités ont été bien pensées, les gourmands se resservent jusqu’à 3 fois (non les assiettes n’étaient pas trop petites!).

On débarrasse et le buffet desserts est installé.

2013-11-09 21.53.44

Trop de tartiflette tue le dessert, on a prévu de trop mais mieux vaut trop que pas assez.

On éteint la lumière, on monte le son.  Après quelques pas d’abord hésitants sur le dancefloor, la fête bat son plein. Un fut de bière est écoulé, le fut est mort, vive le fut!

DSC_0026

On en retiendra une leçon de flamenco, une belle gamelle, un Marcel toujours généreux et beaucoup de crème fraiche.

Il est 3h les lumières se rallument, les hommes éméchés  se décident à écouter leur moitié, et le rangement peut commencer.

Merci à toutes les personnes présentes pour la bonne ambiance et votre participation. un budget avait été établi pour s’assurer de la faisabilité et de l’intérêt d’une telle organisation, les bénéfices ont été largement dépassés.

On ne remerciera jamais assez Igor, Sophie, Anaïs, Mélissa, Thomas, Marcel, Marianne, Sandrine, Pauline, Michèle et André.

Merci à tous de nous aider à rendre ce projet possible!

Lara

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *